vendredi, octobre 27, 2006

Adieu Safari

Allez, je le dit nettement : ras-le-bol de Safari ! Une lenteur exaspérante, même (surtout) quand on ferme une fenêtre, des scroutch-scroutch incessants sur le disque dur alors qu'on lui demande d'aller chercher des infos sur Internet, des erreurs à répétition qui font clignoter la console sans arrêt ("NSView not correctly initialized. Did you forget to call super?", "Unsafe JavaScript attempt to access frame", "WARNING: BestCalendarDateFromString", "TypeError - Null value", etc.), une compatibilité Java douteuse, etc.
J'ai tout essayé : vider le cache, réinitialiser le logiciel, bidouiller dans les préférences et les paramètres par défaut. Rien n'y a fait.
Alors j'abandonne.
J'abandonne ce logiciel que je considérais comme le plus rapide et le plus léger des navigateurs, et qui est devenu -allez savoir pourquoi- un contretorpilleur soviétique en manoeuvre sur la mer d'Aral. Au repos, Safari s'accapare entre 5 et 10 % des ressources processeurs. Pourquoi ? On l'ignore. Sa rapidité au lancement ne peut se comparer qu'avec Photoshop, c'est tout dire. L'ouverture simultanée de plusieurs onglets prend des dizaines et des dizaines de secondes. Et puis, ce qui m'énerve surtout, c'est cette roue multicolore qui tourne pendant des minutes entières quand on ferme un onglet ou une fenêtre. Mais enfin, ce n'est qu'une fenêtre à fermer !
Du coup, je passe à Firefox. Je l'utilisais déjà occasionnellement dans la version 1.5, mais la 2.0 qui vient de sortir m'a définitivement convaincu. Quelle rapidité (non, pas au lancement, mais pour l'affichage et la fermeture des pages), quelle stabilité (le fichier de log ne dit plus rien), et tout ça pour une ergonomie comparable : on retrouve les onglets avec les mêmes raccourcis clavier, la zone de recherche Google (qu'on peut même personnaliser avec d'autres moteurs, contrairement à Safari) et la même disposition des signets dans la fenêtre principale.
Et puis, il y a cette quantité d'extensions qui permettent notamment de bloquer les publicités en Flash ou de refuser toute connexion d'une page à un serveur de pub, etc. On peut même télécharger une extension pour donner à Firefox l'apparence de Safari...
Bref, adieu Safari, bonjour Firefox.

4 Commentaires:

Anonymous Jchris a écrit...

Tiens, pour une fois, on n'est pas d'accord…
J'ai le sentiment inverse… Je trouve FireFox souvent plus lent que Safari (question de ressenti).
Par ailleurs FireFox souffre d'un gros défaut à mes yeux, l'incapacité à gérer les profils ICC (ce que fait fort bien Safari)…
Mais bon, je suis pour conserver deux navigateurs : Safari et FireFox…!!!

27 octobre, 2006 19:53  
Anonymous Anonyme a écrit...

J'avais eu le meme pobleme avec Safari... jusqu'a ce que je decouvre que c'etait une extension -SafariBlock- qui foutait le bordel. Je l'ai desinstallee, et maintenant, Safari marche nettement mieux.

27 octobre, 2006 20:47  
Anonymous Anonyme a écrit...

Bon, même si je n'utilise plus safari, j'ai migré vers OmniWeb, je n'ai jamais eu aucune des erreurs mentionnées et Safari est toujours pour moi le plus rapide des navigateurs. De tous les navigateurs que j'ai utilisé, FireFox me semble le plus mauvais. De plus, je n'ai pas l'impression d'utiliser un mac. Après tout, Firefox n'est pas une application Cocoa et aucun effort d'intégration au mac n'a été fait.

Je recommande sérieusement OmniWeb. Si les erreurs bizarre persistent, je crois que le problème est plus profond.

01 décembre, 2006 22:10  
Blogger DS a écrit...

OmniWeb (voir ici... Mouaif. Belle interface, astuces pratiques (les onglets dans un tiroir, par exemple). Mais c'est payant...
Cela dit, pour Firefox, c'est pas faux: l'interface laisse à désirer et l'intégration aurait pu être améliorée. Maintenant, de tous les navigateurs que j'utilise, c'est celui qui pose le moins de problèmes de compatibilité... Et de rapidité.

02 décembre, 2006 10:31  

Réagir | Masquer les commentaires

vendredi, octobre 13, 2006

Le gag du jour

Lu sur le site de VirginMega :


Virgin a sans doute trop de clients : il doit refuser ceux qui ont un Mac.
Mais ce qui est plus drôle, c'est qu'il conseille, pour surfer, d'utiliser Safari...
Cherchez l'erreur !

3 Commentaires:

Blogger Audrey a écrit...

Peut être que Virgin conseille d'utiliser la version Safari pour Windows ? Mais, je suis d'accord, ce n'est pas très claire !

17 octobre, 2007 15:55  
Blogger DS a écrit...

Non, à l'époque, Safari n'existait pas pour Windows, mais seulement pour Mac OS X...
D.S.

17 octobre, 2007 16:06  
Blogger Audrey Couleau a écrit...

Et oui exact ! Je suis désolée, je découvre aujourd'hui votre blog et je n'ai pas fait attention à la date ;) En tous cas, bravo pour votre livre, ma bible ! Je suis également passionnée de Mac et j'ai crée le site www.rhinos-mac.fr ; en tous cas j'ai hâte de lire votre livre version Léopard !

17 octobre, 2007 16:31  

Réagir | Masquer les commentaires

dimanche, octobre 01, 2006

En feuilletant les pochettes...

Vraiment bluffante, la nouvelle version 7 de iTunes ! La possibilité de se déplacer dans les pochettes des albums, grâce à la technologie CoverFlow, apporte un nouveau plaisir d'utilisation. On se retouve ainsi avec des images qu'on croyait oubliées, d'autres qui incitent à écouter un morceau particulier...
Et, du coup, on se prend à rechercher toutes les pochettes des chansons qui composent le discothèque. Pour le plaisir, par nostalgie, par défi.
Bien sûr, vous devez posséder lesdites pochettes sous forme d'image et les avoir associées à vos titres. Mais il y a mieux : déroulez le menu "Avancé", choisissez "Obtenir les illustrations d'album" et iTunes ira chercher tout seul les pochettes des albums de votre discothèque numérique. A condition que les informations concernant ces albums soient bien remplies.
Pour ma part, j'utilise iEatBrainz, qui récupère automatiquement les informations (ou "tags MP3") sur les morceaux que vous choisissez en interrogeant une base de données. Très efficace.
Quant aux pochettes téléchargées (stockées dans ~/Music/iTunes/Album Artwork/ puis "Download" ou "Local"), les petits curieux auront remarqué qu'elles possèdent un nom et une extension bizarre, du type "439974D4B80898AF-D1A36B16B28D7422.itc" (itc signifiant sans doute quelque chose comme iTunes Cover). En fait, il s'agit simplement d'images Jpeg : copiez celles qui vous intéressent, changez l'extension en .jpg (ou ouvrez-les dans Photoshop par le menu Ouvrir, puis l'option JPEG dans le menu déroulant "Format"), et vous pourrez les retoucher ou les imprimer...

0 Commentaires:

Réagir | Masquer les commentaires


Archives|

|Accueil
Google